Ecoutez Chroniques Rebelles !

tous les samedis de 13h30 à 15h30 sur 89.4 Mhz et sur Internet

Podcastez les émissions pendant un mois :

http://media.radio-libertaire.org/php/grille.php

http://divergences2.divergences.be/



CQFD n°184 FÉVRIER 2020




Panthère Première n° 4




Jef Klak n° 6






Martin Eden de Pietro Marcello (16 octobre 2019)




Warrior Women de Elisabeth Castle et Christina D. King (16 octobre 2019)




L’Âcre parfum des immortelles de Jean-Pierre Thorn (23 octobre 2019)




Noura rêve de Hinde Boujemaa (13 novembre 2019) .




In Fabric de Peter Strickland (20 novembre 2019)




Knives and Skin de Jennifer Reeder (20 novembre 2019)




Un été à Changsha de Zu Feug (4 décembre 2019)




Jeune Juliette d’Anne Émond (11 décembre 2019)




Au Cœur du monde Gabriel Martins et Maurilio Martins (18 décembre 2019)




Le Lac aux oies sauvages de Diao Yinan (25 décembre 2019)




La Vérité de Hirokazu Kore-eda (25 décembre 2019)




Ghost Tropic de Bas Devos (1er janvier 2020)




Les Siffleurs de Corneliu Porumboiu (8 janvier 2020)




Nina WU de Midi Z (8 janvier 2020)




L’Adieu de Lulu Wang (8 janvier 2020)




Swallow de Carlo Mirabella-Davis (15 janvier 2020)




Système K de Renaud Barret (15 janvier 2020)




Luciérnagasde Bani Khoshnoudi (22 janvier 2019)




La Lloronade Jayro Bustamante (22 janvier 2019)




L’Homme du Sud de Jean Renoir (5 février 2020)




La Cravate d’Étienne Chaillou et Mathias Théry (5 févtier 2020)




Aquarela. L’Odyssée de l’eau de Victor Kossakovsky (5 février 2020)



Un Soir en Toscane de Jacek Borcuch (5 février 2020)



La Dernière vie de Simon de Léo Karman (5 février 2020)



Malavida sort un second Combo DVD + Blu-ray des films de Bertrand Mandico, Notre Dame des Hormones, Prehistoric Cabaret, Depressive Cop, Souvenir d’un montreur de seins, Féminisme, rafale et politique, etc. (11 février 2020)




Tu mourras à 20 ans de Amjad Abu Alala (12 février 2020)




Deux de Filippo Meneghetti (12 février 2020)




La Fille au bracelet de Stéphane Demoustier (12 février 2020)




Steve Bannon. Le grand manipulateur
Film documentaire de Alison Klayman (sortie en DVD et VOD le 18 février)




HISTOIRE UNIVERSELLE DE MARSEILLE
par le collectif Manifeste Rien d’après Alèssi Dell’ Umbria (Éditions Agone)

13, 14 et 15 février 20h
au Théâtre de l’Œuvre,
1 Rue Mission de France, 13001 Marseille
Réservation par mail manifesterien@gmail.com ou sur le site du théâtre







Samedi 15 février 2020

Tout peut changer
Et si les femmes comptaient à Hollywood

Tom Donahue (19 février)


Tout peut changer dévoile l’une des aberrations de l’industrie du cinéma et de la télévision états-unienne : la sous-représentation des femmes à Hollywood, autrement dit le sexisme solidement et durablement inscrit dans l’industrie cinématographique.
Le documentaire met en avant des décennies de discrimination à l’égard des femmes derrière et devant la caméra, grâce à une méthode inédite d’étude des données chiffrées et à des centaines de témoignages accablants.
Plus important encore, le film cherche et propose des solutions qui vont au-delà de l’industrie du cinéma et bien au-delà des frontières états-uniennes, à travers les témoignages de nombreuses voix d’Hollywood, dont Meryl Streep, Cate Blanchett, Natalie Portman, Reese Witherspoon, Sandra Oh, Jessica Chastain, Chloë Grace Moretz, Shonda Rhimes, ou Geena Davis, également productrice exécutive du film.
C’est un sujet dont on parle depuis longtemps, ne serait-ce que dans le magnifique documentaire de Delphine Seyrig, Sois belle et tais-toi (1976)…

Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient
15ème édition du 3 au 21 mars


La 15ème édition du Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient met les cinématographies iraniennes à l’honneur, de même que la production algérienne contemporaine. Et les femmes, qu’elles soient devant ou derrière la caméra, y occupent également une place de choix.

Des rencontres avec des invité.es, Souad Massi, Sofia Djama,
Des tables rondes, FEMMES & CINÉMA, des focus sur le cinéma iranien avec Bamchade Pourvali et Ghasideh Golmakani, le cinéma algérien avec Sofia Djama, réalisatrice des Bienheureux.

À découvrir, 8 avant-premières, 11 films inédits, une compétition de courts métrages, et à (re)découvrir sur grand écran des succès populaires, soit soixante films de fiction et de films documentaires, avec des rencontres littéraires et des concerts.

Tu mourras à 20 ans
Film de Amjad Abu Alala (12 février 2020)


Soudan, province d’Aljazira, de nos jours. Peu après la naissance de Muzamil, le chef religieux du village prédit qu’il mourra à 20 ans. Le père de l’enfant ne peut supporter le poids de cette malédiction et s’enfuit.
Sakina élève alors seule son fils, le couvant de toutes ses attentions. Un jour, Muzamil a 19 ans....

Entretien avec Amjad Abu Alala

Lettre à Franco
Film de Alejandro Amenabar (19 février 2020)


Espagne, été 1936. Le célèbre écrivain Miguel de Unamuno décide de soutenir publiquement la rébellion militaire avec la conviction qu’elle va rétablir l’ordre. Pendant ce temps, fort de ses succès militaires, le général Francisco Franco prend les rênes de l’insurrection. Alors que les incarcérations d’opposants se multiplient, Miguel de Unamuno se rend compte que l’ascension de Franco au pouvoir est devenue inéluctable.

Bébert et l’omnibus
Film de Yves Robert (copie restaurée sur les écrans le 19 février 2020)


Bébert, c’est le môme incontrôlable... mais terriblement attachant. Et d’ailleurs il a réponse à tout, a un don de persuasion incroyable, ne supporte absolument pas l’autorité et ne cesse de rêver. Ce jour-là, à la Samaritaine de Paris, toute la famille fait les courses de vacances et Bébert n’a qu’une idée en tête, se procurer un feu de Bengale. Quant à Tièno, son frère aîné, il en profite pour draguer les filles, son poste à transistors à la main.
C’est alors que Bébert disparaît dans le magasin à la recherche de son feu de Bengale… Récit d’une nuit pas comme les autres dans la foulée de la Guerre des boutons.

Plogoff, des pierres contre des fusils
Film documentaire de Nicole Le Garrec

Copie restaurée du témoignage d’une lutte historique.

Plogoff, février 1980. Toute une population refuse l’installation d’une centrale nucléaire à deux pas de la Pointe du Raz, en Bretagne. Six semaines de luttes quotidiennes menées par les femmes, les enfants, les pêcheurs, les paysans de cette terre finistérienne, désireux de conserver leur âme. Six semaines de drames et de joies, de violences et de tendresse…

Des hommes
Film documentaire de Alice Odiot et Jean-Robert Viallet (19 février)


Trente mille mètres carrés et 2 000 détenus dont la moitié n’a pas 30 ans. La prison des Baumettes raconte la misère, la violence, les abandons et les espoirs aussi. C’est une histoire avec ses cris et ses silences. Un concentré d’humanité.

Sortilège
Film de Ala Eddine Slim (19 février 2020)


La sale guerre contre le terrorisme en Tunisie. On accorde à un soldat, jusqu’alors passif, une permission lors du décès de sa mère. Il s’enferme dans la maison familiale, puis déserte poursuivi par la police… Il se réfugie dans une forêt étrange et tout bascule alors dans un récit fantastique…

---------------------------------------------------------------



Samedi 22 février 2020

Hirak en Algérie
L’invention d’un soulèvement

Sous la direction d’Omar Benderra, François Gèze, Rafik Lebdjaoui et Salima Mellah (la fabrique)

À partir du 22 février 2019, les Algériennes et les Algériens ont occupé des mois durant, chaque vendredi et souvent par millions, les rues de toutes les villes du pays pour réclamer le départ du régime en place depuis l’indépendance : « Qu’ils dégagent tous ! », « Les généraux à la poubelle ! » Un mouvement appelé « hirak » en arabe, d’une ampleur inédite dans l’histoire du monde contemporain : on n’a jamais vu en effet la majorité de la population d’un pays manifester ainsi pacifiquement pendant des mois pour exiger une authentique démocratie.

Ce livre entend rendre compte de cette extraordinaire ébullition, qui a sidéré tous les observateurs. Il réunit les contributions de journalistes et professionnel.les algérien.nes ayant vécu sur place le mouvement, ainsi que celles de spécialistes, algérien.nes et français.es, qui observent l’actualité du pays depuis des décennies. Cet ensemble sans équivalent montre d’abord comment les mots d’ordre du hirak, exprimés de mille manières (chansons, slogans, pancartes, banderoles, etc.), ont révélé la remarquable lucidité du peuple sur la nature du régime : ils disent bien comment, depuis les années 1980, celui-ci est dirigé par une coupole mafieuse, principalement composée par les chefs de l’armée et de la police politique, réunis autour du partage des circuits de corruption. Une coupole qui se cache derrière une façade politique civile constituant une fausse démocratie à base de ministres et de partis, « laïques » ou «  islamiques », sans aucune autonomie réelle.

Entretien avec José Garçon



Samedi 29 février 2020

THEE WRECKERS TETRALOGY
Rosto débute la Tétralogie en 2008 avec No Place Like Home.
Suivront Lonely Bones (2013), Splintertime (2015), et son dernier film Reruns (2018).

Cette tétralogie conçue comme un cadavre exquis (chaque nouvel épisode commence là où le précédent se termine) met en scène la mort du groupe originel de Rosto THE Wreckers pour le voir renaître sous la forme du groupe virtuel THEE Wreckers.

Le dernier film, Reruns, nous plonge notamment dans la « ville rêvée » de Rosto, constituée de ses souvenirs d’enfance et de jeunesse.
Une vidéo super 8 de 1974 et des photos retrouvées dans ses affaires de famille lui ont servi de point de départ. Reruns décline Rosto à l’âge de 5, 20, 40 ans et à l’état de squelette dans un univers aquatique. Comme l’explique Rosto, l’eau est l’élément qui matérialise le mieux le processus du rêve et de la mémoire.

En compagnie de Nicolas Schmerkin (Autour de Minuit), Antoine Bieber (réalisateur, compositeur, illustrateur…) et Francis Gavelle (émission Longtemps, je me suis couché de bonne heure sur Radio Libertaire).

Monos
Film de Alejandro Landes (4 mars 2020)


Au sommet des montagnes colombiennes, des adolescent.es armé.es veillent sur une otage états-unienne. Mais lorsque l’armée régulière se rapproche, tout le monde doit fuir dans la jungle...



Samedi 7 mars 2020

L’Économie de la nature
Alain Deneault (LUX éditions)


L’Économie de la foi
Alain Deneault (LUX éditions)

Premiers titres d’une série intitulée Les Économies, L’Économie de la nature et L’Économie de la foi visent à faire connaitre les usages théoriques et pratiques du mot économie. L’économie est un concept qui a reçu en Occident toute une série d’acceptions dans des domaines variés, allant des sciences de la nature à la rhétorique, en passant par la théologie, l’esthétique, la biologie, la psychanalyse, et les mathématiques.

«  Nous contemplons quelque chose qui est en train de s’éroder à une très grande vitesse. Des mots comme “économie” ou bien “démocratie” ou “politique”, sont des mots qui sont appelés à gagner de nouvelles définitions dans notre histoire récente. […] Il faut cesser de passer par les économistes pour penser l’économie. Si l’on passe par d’autres voies, ça nous permet de penser [l’économie] en matière de relations fécondes.

Femmes d’Argentine (Que sea ley)
Film documentaire de Juan Solanas (11 mars 2020)


En Argentine, où l’interruption volontaire de grossesse est interdite, une femme meurt chaque semaine des suites d’un avortement clandestin. Le 14 juin 2018, les députés argentins disent « oui » à la légalisation de l’IVG. Le 9 août, par 38 voix contre 31, le Sénat rejette le projet de loi. Pendant huit semaines, le projet est âprement discuté, notamment dans la rue, où des dizaines de milliers de militants prochoice manifestent pour défendre ce droit fondamental. Femmes d’Argentine (Que Sea Ley) nous plonge au cœur de la lutte, à travers des témoignages de femmes et d’hommes arborant le foulard vert de la Campagne pour l’avortement libre. Il dresse un portrait des féministes argentines et montre l’espoir que leur extraordinaire mobilisation a fait naître dans ce pays comme ailleurs.



Samedi 14 mars 2020

Un fils
Film de Mehdi M. Barsaoui (11 mars 2020)


Farès et Meriem forment avec Aziz, leur fils de 9 ans, une famille tunisienne moderne issue d’un milieu privilégié. Lors d’une virée dans le sud de la Tunisie, leur voiture est prise pour cible par un groupe terroriste et le jeune garçon est grièvement blessé.
Entretien avec Mehdi Barsaoui et Sami Bouajila

Visages de la victoire
Film de Lyèce Boukhitine (11 mars 2020)


Portraits de femmes immigrées arrivées en France dans les années 1950-1960, elles témoignent toutes des difficultés pour s’adapter à une vie imposée. Adolescentes issues du Maghreb, elles n’avaient alors d’autres choix que de vivre dans la dépendance d’un époux et avoir beaucoup d’enfants.
Parmi ces femmes qui se sont malgré tout construites dans un environnement étranger et parfois hostile, la mère du réalisateur raconte comment elle a tenu le coup…



Samedi 21 mars 2020



Samedi 28 mars 2020



Samedi 4 avril 2020
Abou Leila
Film de Amin Sidi-Boumediène (8 avril 2020)


Entretien avec Amin Sidi-Boumediène et Lyès Salem

Algérie, 1994. deux amis d’enfance, S. et Lotfi, partent à la recherche d’un dangereux terroriste, Abou Leila. Ils le poursuivent dans le Sahara, immense et se trouvent très vite confrontés aux conséquences psychologiques de la guerre civile et de la barbarie.
Lotfi, qui fait partie d’un commando anti-terroriste, voulait éloigner son ami de la capitale pour fuir la violence urbaine, mais il va très vite perdre le contrôle… Un film entre réalité et hallucinations.



Samedi 11 avril 2020



Samedi 18 avril 2020

Madre
Film de Rodrigo Sorogoyen (22 avril)


Entretien avec le réalisateur

Dix ans se sont écoulés depuis que le fils d’Elena, alors âgé de 6 ans, a disparu. Dix ans depuis ce coup de téléphone où seul et perdu sur une plage des Landes, il lui disait qu’il cherchait son père. Aujourd’hui, Elena travaille dans un restaurant en bord de mer, près du lieu où a disparu son fils. Elle continue de vivre cet épisode tragique et de se poser la question sur la disparition de l’enfant. Jusqu’au jour où elle rencontre un adolescent qui lui rappelle son fils et elle s’accroche à l’idée que celui-ci est vivant...



Samedi 25 avril 2020
Genre & féminismes au Moyen-Orient & au Maghreb
Abir Kréfa et Amélie Le Renard (éditions Amasterdam)


Entretien avec Amélie Le Renard

D’après le stéréotype, les femmes vivant au Maghreb et au Moyen-Orient sont opprimées par une religion patriarcale et des traditions ancestrales. Ce petit livre donne à voir une réalité, ou, plutôt, des réalités différentes.

Loin d’être un tabou, les droits et modes de vie des femmes constituent dans cette région une question centrale depuis le xixe siècle, où, dans des situations de domination coloniale ou impériale, de multiples formes de prédation économique, d’exploitation et de guerre ont bouleversé les rapports de genre. L’ouvrage analyse les résistances opposées par ces femmes, qu’elles soient rurales ou urbaines, des classes populaires ou lettrées.

Il met en lumière leurs usages diversifiés de l’islam, mais aussi leurs mobilisations pour l’emploi, contre les colonialismes, les guerres et les occupations – ou, plus récemment, à la faveur des révolutions, les luttes contre le racisme et l’oppression des minorités sexuelles et de genre.



Samedi 2 mai 2020


Articles les plus récents

samedi 8 février 2020
par  CP

Aquarela de Victor Kossakovsky. Un Soir en Toscane de Jacek Borcuch. La Cravate d’Étienne Chaillou et Mathias Théry. Steve Bannon. Le grand manipulateur de Alison Klayman. Notre Dame des Hormones, Prehistoric Cabaret, Depressive Cop, Souvenir d’un montreur de seins de Bertrand Mandico. Tu mourras à 20 ans de Amjad Abu Alala. Deux de Filippo Meneghetti. La Dernière vie de Simon de Léo Karman. La Fille au bracelet de Stéphane Demoustier

Aquarela L’Odyssée de l’eau Film documentaire de Victor Kossakovsky (5 février 2020)
Un Soir en Toscane Film de Jacek Borcuch (5 février 2020)
La Cravate Film documentaire d’Étienne Chaillou et Mathias Théry (5 févtier 2020)
Steve Bannon Le grand manipulateur Film documentaire de Alison Klayman (...)

samedi 1er février 2020
par  CP

Front Noir 1963-1967. Surréalisme et socialisme des conseils. L’Écrivain devant la révolution. Benjamin Fondane (éditions Non lieu)

Front Noir 1963-1967 Surréalisme et socialisme des conseils (éditions Non lieu) Textes choisis et présentés par Louis Janover et Maxime Morel
L’Écrivain devant la révolution Benjamin Fondane. suivi de « L’Histoire en face », dossier établi par Louis Janover (éditions Non lieu) Un plaidoyer pour la (...)

jeudi 30 janvier 2020
par  CP

Station Metropolis direction Coruscant d’Alain Musset. Vie™ de Jean Barret

Station Metropolis direction Coruscant Alain Musset (Belial)
Vie™ Jean Barret (Le Bélial)
Concerts et cinéma : 2 concerts du Trio Utgé-Royo 25 et 26 janvier
La Beauté des choses de Bo Widerberg (29 janvier - Malavida)
Les 20es Journées cinématographiques jusqu’au 8 février
Station (...)

lundi 20 janvier 2020
par  CP

20es Journées cinématographiques à l’Écran de St Denis. Luciérnaga de Bani Khoshnoudi. La LloronaRetour ligne automatique de Jayro Bustamante

20èmes Journées cinématographiques à l’Écran de St Denis Du 24 janvier au 8 février « La vie est un songe »
Luciérnagas Film de Bani Khoshnoudi (22 janvier 2019)
La Llorona Film de Jayro Bustamante (22 janvier 2019)
20èmes Journées cinématographiques à l’Écran de St Denis Du 24 janvier au 8 février « (...)

lundi 13 janvier 2020
par  CP

Écritures de la révolution et de la guerre d’Espagne. Concerts et enregistrements du Trio Utgé-Royo. Swallow de Carlo Mirabella-Davis. Système K de Renaud Barret

Écritures de la révolution et de la guerre d’Espagne Exils et migrations ibériques au XXe et XXIe siècles, n°9-10 Ouvrage coordonné par Odette Martinez- Maler et Geneviève Dreyfus-Armand Lecture d’extraits par Nicolas Mourer En compagnie de Daniel Pinós, Serge Utgé-Royo, Cristine Hudin.
Le trio (...)